Le chemin vers un atelier en réseau

Le chemin vers un atelier en réseau

L'idée de gérer un réseau d'ateliers indépendants de réparation et de montage de véhicules automobiles suivant la même norme n'était pas nouvelle dans les années 1920. Aux États-Unis, ce concept existait déjà avant la guerre. En 1921, Bosch lança les services Bosch connus en dehors de l'Allemagne sous le nom de « Bosch Services », qui se répandirent si rapidement qu'en 1930, il existait déjà 2 750 ateliers dans 70 pays. Ces ateliers contribuèrent à porter le nom de Bosch dans le monde entier.

Nouvellement fondée en 1920, la société Robert Bosch AG démarra son activité à Zurich sur la Badenerstrasse avec un atelier de réparation automobile aux équipements modernes, qui faisait également office de hall de montage à l'époque. Environ 25 employés commercialisaient une modeste gamme de produits et effectuaient des réparations.

En 1920, la Robert Bosch AG exploitait à Zurich un atelier de réparation automobile aux équipements modernes.
En 1920, la Robert Bosch AG exploitait à Zurich un atelier de réparation automobile aux équipements modernes.
Dans les années 1920, environ 25 employés commercialisaient une modeste gamme de produits et effectuaient des réparations.
Dans les années 1920, environ 25 employés commercialisaient une modeste gamme de produits et effectuaient des réparations.
En 1954, Bosch emménagea dans un bâtiment administratif et d'entrepôt moderne sur la Badenerstrasse à Zurich.
En 1954, Bosch emménagea dans un bâtiment administratif et d'entrepôt moderne sur la Badenerstrasse à Zurich.
Le nouveau hall de montage sur la Badenerstrasse offrait beaucoup d'espace et de confort.
Le nouveau hall de montage sur la Badenerstrasse offrait beaucoup d'espace et de confort.

Un rêve bien pensé – la technologie au service de la consommation

À partir de 1926, une grave crise de l'industrie automobile allemande contraignit Bosch à repenser son portefeuille de produits traditionnels à l'échelle mondiale. Il en résulta un mélange d'anciennes stratégies de succès, à savoir l'amélioration d'un produit et sa production en série, comme c'était déjà le cas pour les outils électroportatifs et la thermotechnologie, ainsi que des approches complètement nouvelles, telles que celles utilisées pour la technologie de la radio et de la télévision.

Dans le cadre de son déménagement pour la Hohlstrasse à Zurich en 1954, Bosch s'installa dans un bâtiment administratif et d'entrepôt moderne doté d'une salle de vente. Une ère nouvelle vit ainsi le jour, marquée notamment par un élargissement du portefeuille de produits. Au début des années 1950, Bosch lança des produits qui reflétaient l'essor économique en Allemagne et en Europe occidentale et satisfaisaient l'envie de consommer après la fin des temps difficiles. Il s'agissait par exemple d'ustensiles de cuisine et de perceuses pour bricoleurs. Des produits éprouvés tels que les autoradios se sont vendus par millions. Au fil du temps, la succursale de Soleure ainsi que des filiales dans la région de Zurich furent créées en plus de celle de Genève.

De Zurich à Soleure via Otelfingen

De Zurich à Soleure via Otelfingen


En avril 1995, la Robert Bosch AG transféra son siège social à Otelfingen, où la plupart de ses activités étaient réunies sous un même toit. En tant qu'importateur et grossiste de produits de marques propres pour la Suisse et la Principauté du Liechtenstein, la Robert Bosch AG s'est positionnée comme leader sur différents marchés. Pour la vente, elle a misé sur de nombreux canaux de distribution de partenaires. Ceux-ci assurent notamment la vente d'outils électroportatifs et d'appareils électroménagers Bosch, ainsi que de produits de communication mobile. La Robert Bosch AG disposait également de son propre réseau de vente et de service regroupant 160 sites. La vente et l'entretien de produits d'équipement automobile y étaient principalement effectués.


Un autre jalon dans l'histoire de l'entreprise en Suisse a été le déménagement du siège social de la Robert Bosch AG d'Otelfingen à Soleure en 2007, qui est aujourd'hui encore le siège de la Robert Bosch AG et du groupe Bosch. Robert Bosch AG en Suisse comprend les divisions Technologie automobile Bosch, Vente d'outils électroportatifs et d'accessoires, Systèmes de sécurité Bosch, Marketing pour vélos électriques et le département Bosch Digital Solutions, qui s'occupe des solutions innovantes pour l'Internet des objets.

La vision d'un atelier en réseau

La vision d'un atelier en réseau
Sandro Francescutto est le nouveau directeur de la division Technologie automobile Bosch en Suisse depuis 2020.

En 2017, les activités des divisions Technologie automobile Bosch et Systèmes de sécurité Bosch ont été transférées d'Otelfingen à Urdorf. La division Technologie automobile Bosch propose aux garages une technologie de diagnostic et d'atelier, ainsi qu'une gamme complète de pièces de rechange pour voitures et camions. Afin de garantir que les plus de 39 000 ateliers partenaires répartis dans le monde entier soient toujours à la pointe de la technologie, cette offre inclut également un programme de formation complet, des informations techniques et une assistance téléphonique pour les ateliers.

Sandro Francescutto est le nouveau directeur de la division Technologie automobile Bosch en Suisse depuis 2020. Son équipe s'occupe des grossistes Bosch et de plus de 300 partenaires franchisés Bosch qui opèrent également sous la marque Bosch Car Service. Les appareils de diagnostic Bosch sont également utilisés au quotidien dans environ 2 000 garages, soit presqu'un garage sur deux en Suisse.

Ici aussi, le secteur est confronté à un développement accru qui constitue à la fois un défi et une opportunité. Des opportunités sont offertes à toutes les entreprises ayant opté pour la numérisation et une mise en réseau en temps utile. La division Technologie automobile Bosch en a également pris conscience il y a quelques années et se concentre plus que jamais sur une offre de produits et services en réseau. La mise en réseau, l'automatisation et les nouvelles solutions d'entraînement auront un impact significatif sur le secteur. Les véhicules sont de plus en plus complexes. La plupart d'entre eux offrent désormais plus de sécurité et de confort sur la route grâce aux systèmes d'aide à la conduite, d'affichage et d'infodivertissement modernes. Les moteurs à combustion optimisés et perfectionnés, l'hybridation et l'électrification confèrent à l'entraînement une plus grande efficacité.

Bosch travaille sur la vision d'une mobilité sans accident ni stress, générant le moins d'émissions possible. Les moyens techniques déployés dans cette démarche sont l'automatisation, la mise en réseau et l'électrification. Cela pose des défis majeurs non seulement pour les constructeurs automobiles, mais aussi pour le marché des garages. Dans le même temps, de nouvelles opportunités émergent également. Une multitude de nouvelles offres et nouveaux modèles commerciaux font déjà leur apparition. Grâce à des concepts de service innovants, la Technologie automobile Bosch soutient d'une part l'entretien efficace et efficient du parc de véhicules actuel pendant tout le cycle de vie des produits. D'autre part, Bosch prépare ses partenaires à répondre aux exigences toujours croissantes de l'avenir.

Partager sur :

Vous souhaitez en savoir plus sur les activités de #BoschideSchwiiz en tant qu'employeur ? Suivez-vous sur nos réseaux sociaux :

Linkedin Bosch Switzerland

Xing Bosch Schweiz

Twitter Bosch in der Schweiz